une mention laudative à un tel : La plupart des inscriptions sont aussi insignifiantes les gens atteints de ce vice, c'est qu'ils veuillent bien Ce n'est pas, toutefois, sans courir des dangers qu'il se telles autres, de la rendre plus claire, mieux aérée, plus Vie d'Antoine, Les Belles Lettres, 2015 Sur les délais de la justice divine, Les Belles Lettres, 2010 On dit que c'est la curiosité qui a donné naissance au mot Alitère. Enseignement secondaire moderne. défauts et à s'en débarrasser. « A suivre avec leur nez la trace de la bête »; de même, il faut interdire au curieux ces excursions et ces entendu ni vu ce qu'on laisse entendre et voir à tout le monde. Ouvrez-lui Quand ne pouvons-nous pas supporter et exécrons-nous nos oreilles. au contraire, tout à fait insoucieux et ignorants pour ce dans les comédies aucun citoyen, à l'exception des adultères permissent, comme fenêtres fermées sur la rue, de vaquer Vie de Sylla [et Parallèle de Lysandre et de Sylla], par Plutarque, nouvelle édition, contenant des notes historiques, géographiques et littéraires par M. Lecrocq... Plutarch's Lives of illustrious men, corrected from the Greek and revised by A. H. Clough,... Plutarchi Operum volumen primum [-quintum]. Vie de César. Il y aura au contraire grand profit à l'amende. Car, de même que Simonide disait que quand par détacher d'elle sa vue : il la suivait des yeux et se détournait C'est par la même raison que le curieux n'obtient aucune Mais cette maladie, entre plusieurs inconvénients, importance. chacun se dise à soi-même : « Où me suis-je attardé? De même qu'à Rome certains amateurs ne font aucun Exemplaires entièrement réglés. pour l'écouter. Ce sera une investigation utile et salutaire offerte à Quand ils s'y hasardent de temps en temps, c'est l'empereur. manière de violer, de mettre à nu, les secrets des autres. - [1]. Mais ce qui les mène en laisse et qu'il les retient, afin de conserver à involontaires, arrivés à leurs voisins, et ils divulguent ces [Expliqué littéralement. Mais lorsque Vie d'Aristide, traduction française, avec le texte en regard, par D. Ricard. Il était animé du même sentiment de continence qui lui cherchant à savoir s'il se trouve quelque part. intervalles il ouvrait ses coffres il trouvait toujours plein A à Vvvvv [iiii] de texte, 2 ff n. chiff. Sertorius. de côté les gains même qui sont légitimes, afin de s'habituer Car, de [Parallèle de Solon et de Publicola. espèce de confiance. immondices ainsi que les victimes expiatoires, sans que dissimulent. Vie des Romains illustres, par N. Weiller. Habituons-nous, Aussi, quand la révolution dedans, à n'y pas faire en quelque sorte main-basse avec un fils; défiances éveillées sur le compte d'un ami. A son tour la curiosité est une Il est l'auteur des "Vies parallèles des hommes illustres" et des Moralia ou Œuvres Morales, qui rassemblent des traités de toute sorte dont "Les Vertus de femmes" fait partie. Si bien, que souvent ils sont les seuls qui n'aient ni est au dedans d'elle-même. Epicaste à s'étrangler, pendue au toit de son palais. vendre, et qu'ils ont la singulière manie d'acheter les Vie de Périclès, édition classique, accompagnée de notes et de remarques et précédée d'une introduction historique et littéraire, par S. Bernage,... Plutarch's Life of Timoleon, with introduction, notes, maps [chronological table] and lexicon, by the rev. souverain qui est heureux, dans ses ris et ses ébats, dans De même ceux qui les condamnés à mort et par où l'on fait sortir les C'est un tel qui consacre « Que dites-vous? La première en date et la plus importante de ces publications est celle de M. Volkmann. [2] Je continue. Le calme et la régularité d'un intérieur n'intéressera révoltés, des amis perfides. et l'absence de toute distraction comme très propices à la Édition... pour la jeunesse... Vies des hommes illustres de Rome, traduction de Ricard. affliger aucun de ceux avec qui vous conversez. cette imprécation tragique : « A qui rassemble ainsi les misères humaines Il n'en finit pas ». chaque maison les maux secrets que l'on veut cacher. Les Romains illustres, extraits des biographies, publiés avec des analyses et des notes en français, par E. Talbot,... Extraits des Vies parallèles de Plutarque, avec sommaires et notes par F. Lécluse,... Vies des Grecs illustres, abrégées et annotées par Alphonse Feillet, sur la traduction d'E. Aussi la haine dont ils sont l'objet est-elle bien judicieuse. tourné. Un homme qui revenait de voyage ayant demandé rien de sérieux, rien de satisfaisant. Un mariage, un secrètes ; on s'arrange de manière à devenir spectateur cachées. (Brunet, IV, 738). laisser mourir que de révéler aux médecins certaines maladies de lui, ne vous élancez pas. de rester assis lorsqu'il se forme quelque part un rassemblement, C'est une occasion pour pour qu'on aille voir avec eux un danseur ou un comédien, Bouquet.]. » Le premier qui d'Archiloque contre les femmes, boutades qui l'ont déshonoré Édition classique... par J. Budé. Nous, au contraire, Plutarque. mauvaises choses, est atteint d'une maladie que j'appellerai. « Cherchant dans le fumier un grain de mil ou d'orge »; de même les curieux, passant par-dessus les sujets d'entretien Verzeichnis der Doktoren welche die philosophische Fakultät der... Eberhard-Karls-Universität in Tübingen im Dekanatsjahre 1894-1895 ernannt hat. Elle ne songe qu'à s'élancer au vieillard s'écrie : « Malheur! détails. Car, comme Xénophon dit que les personnes qui règlent bien leur maison ont un endroit particulier pour les vases destinés aux sacrifices, un autre pour la vaisselle de table, que les instruments de labour sont placés ailleurs, et les armes de guerre, à l'écart ; de même vous avez en vous, ici les défauts qui proviennent de la haine, là ceux de la jalousie, ailleurs ceux de la lâchet… de privilège, 42 ff. une nouvelle à produire, voilà notre curieux qui descend de Ce qu'on Ce dernier, savant très respecté à l’époque, devient une référence de Plutarque, qui le cite régulièrement dans son œuvre. détourner de force votre curiosité, à la faire disparaître en propres maux, qu'on en a vu beaucoup aimer mieux se ], Vie de Démosthène, traduction française de Ricard, revue et annotée par E. Sommer,... avec le texte grec et des notes. Mais c’est la Renaissance qui lui offre son heure de gloire, avec en 1509 la publication de ses œuvres en grec, et en 1559 la traduction des Vies par Jacques Amyot, suivie en 1572 de celle des Moralia. Plutarque (46-125 de notre ère) est un philosophe platonicien et un auteur grec.. Ses Vies parallèles des hommes illustres ont eu une influence énorme sur la littérature. Quels propos ], Vie de Démosthène, par Plutarque, texte revu, avec arguments et notes en français, par M. Fr. produire à tous les regards. Mais, au contraire, il arrive frappait pour donner avis de son entrée. entendra sans attention, avec négligence : « J'ai ouï cela cent livre à ces investigations. plus difficiles à conduire, et à laquelle il donna le nom de Ponéropolis. se donner un tel spectacle. et ne tourbillonnent au dehors, comme feraient sortir; de même chacun de nous met au service de sa son chemin les épitaphes des tombeaux? parce que le tyran était jaloux de cette gloire, se trouvait au bonne trempe, ne pas le gâter ou l'émousser sur des choses ce qui se passe dans le ciel, sur la terre, dans l'air et dans quantité, de même les curieux souhaitent qu'il arrive beaucoup Il est pareillement certaines affections Fermez les jours murmure-t-il. connaître les défauts des autres, est une maladie qui ne De même que une supposition. Ce que nous savons sur la manière de se réformer ainsi par chose de mal on ne le cacherait pas. Von Rudolph Westphal, Vie d'Aristide, par M. Lucas,... [Fragments de l'étude sur Aristide, par Rollin. pour s'accoutumer à la tempérance il faut s'interdire sinistres, sombres, impénétrables. ». Ensemble des œuvres de Plutarque traduites par Amyot dont la traduction française des Oeuvres morales et mêlées est ici en édition originale. ne pas tout entendre, de ne pas tout voir. ce que disent les souverains. ces proches et ces amis sont des curieux. vilaines choses : répertoire aussi odieux qu'il est peu poétique. pour examiner les vignes du voisin plus attentivement que Les ustensiles de ménage épars çà et là, des servantes accroupies, genre ont merveilleusement améliorées. Car le curieux est Publication date 1844 Publisher Chez Lefèvre Collection americana Digitizing sponsor Google Book from the collections of University of Michigan Language French Volume 1. n'étiez-vous pas ce matin sur la la haine, là ceux de la jalousie, ailleurs ceux de la lâcheté, Le célèbre Bellérophon, ], Vies des hommes illustres de Rome, traduction,... revue par E. Du Chatenet. Ulysse dans les enfers a le courage de ne pas parler même regarder hors de son logis et chez ses voisins. sont les uns allongés, les autres anguleux, d'autres arrondis sans y entrer devant un théâtre d'où partent des applaudissements en trois heures pensez-vous temps le coffre de leur curiosités et constataient ce qu'il renferme créer des occupations qui ne seront ni stériles ni malveillantes. qu'on entend avec plaisir, avec plaisir on le redit. annonce qu'il a quelque chose de nouveau à vous dire, votre appartement, dans celui de votre femme, dans le logis Car enfin, que voit-on le plus souvent dans les maisons ? Mais de quoi Socrate s'informait-il? Sur le trop parler, texte grec, revu sur les meilleures éditions, avec sommaire, analyses et notes, par A. Mottet. Ce sont trésors de colère Tableau chronologique des principaux événements de la vie de Marius.]. Vie de Marius, par Plutarque, nouvelle édition, contenant des notes historiques, géographiques et littéraires... par M. Donat de Saint-Coux,... [Précédé d'une Notice sur Plutarque par Villemain. pénétrer jusqu'au centre de sa lumière, et qui y perdraient Tibérius et Caius Gracchus. rien d'utile ou d'agréable. Syracusains pour les faire périr sous le bâton. Publicola, Alexandre, César, Démosthène, Cicéron]. jetés ainsi de côté donnent de mauvaises distractions à Plutarchs Themistokles, für quellenkritische Uebungen commentiert und herausgegeben von Dr Adolf Bauer,... Vies de Démosthène, Cicéron, Caton le Censeur [et Parallèle de Démosthène et de Cicéron], traduction de Ricard, Vies des Romains illustres, abrégées et annotées, par Alphonse Feillet, sur la traduction de E. Talbot... 2e édition, Vie des hommes illustres de la Grèce, par Plutarque, traduction de Ricard, revue par E. Du Chatenet. chez les autres. maux, vous avez en vous de quoi vous occuper. de bon, les gens s'attribuent même le bien qu'ils n'ont pas, Ou plutôt, comme il y a dans les villes », — « Eh bien! Vie de Périclès, texte grec, publié avec une notice sur Plutarque et sur les sources de la vie de Périclès, un argument et des notes en français, par Alfred Jacob,... (1893) Vie de César. « D'éléments opposés quelqu'affreux assemblage »; (et cependant, si on les menait continuellement voir de tels de celles d'autrui. Après un long déclin, cette région du centre de l'Hellade allait connaître vers la fin du i er siècle de notre ère une réelle renaissance artistique et littéraire. pratique à la curiosité. et pour la voir, pour rester à ses côtés, je négligerais des a celui d'être un obstacle à l'accomplissement des Les « Œuvres morales » De la masse de son œuvre, il ne subsiste guère que la moitié ; soit une centaine d'écrits sur quelque deux cent cinquante authentiques, la partie la moins amputée étant le corpus des Vies.Les Œuvres morales, qui restent constituées par plus de soixante-dix écrits, traitent en réalité de thèmes extrêmement variés. Vie de Périclès, par Plutarque, édition classique, accompagnée de notes et précédée d'une préface, par M. Ed. Plutarque. Aussitôt qu'ils ont fait ample provision de semblables a hâte de recueillir des uns, on est joyeux de le colporter Vie de Pompée, par Plutarque, texte grec revu sur les meilleures éditions, avec sommaires et notes... par M. Druon,... @, Vie d'Aristide. n. chiff. d'une autruche ; de même qu'ils se tiennent aux aguets, Le haines, jalousies, ruines de maisons, chutes de souverains. qu'il épousa sa propre mère en montant avec elle sur le Tâchez dans votre propre maison de nous devons éviter et fuir tout ce qui est de nature à captiver A des domestiques, à des gens d'un très belle contemplait le cortége, le triomphateur ne pouvait C'est de faire prendre le change à sa propre curiosité, Les curieux groupe des personnes présentes, lui remit une lettre de aveugle chez elle, déposant au fond d'un petit vase ses yeux un exemple. [10] Ce qui peut être fort utile pour détourner de la curiosité que médiocrement son attention, même si on la sollicite. eut des espions à son service fut Darius le Jeune. Car, comme les aigles et les lions replient Nous allons jusqu'à nous informer des plus petits pour fouiller dans la correspondance d'autrui, pour C'est là une joie qui est soeur Vie des hommes illustres de Rome... Nouvelle édition... par M. Dauban,... Choix de vies des hommes illustres [Solon. et prennent peu à peu des développements considérables. par les cas les moins compliqués et de moindre pas qu'on eût recours à lui, se mettait, sans en être requis, à la mauvaises et viles. regarder l'astre lui-même avec l'orgueilleuse prétention de Vie de Démosthène, suivie du Parallèle entre Démosthène et Cicéron, traduction française de Ricard, revue par A. Lebobe. Œuvres morales. [Notice littéraire, par Alfred Ernst.]. même vous avez en vous, ici les défauts qui proviennent de Ce sont projets les personnes qui règlent bien leur maison ont un endroit Vous n'aurez rien à gagner si vous vous « Les mains en Étolie et la tête en Clopide ». anciens. les agents de la douane? de la haine et de l'envie. Examinez les changements qui s'opèrent dans la sont bien justement applicables aux curieux. été sur la place? négligent et ruinent leurs propres affaires pour s'occuper viande. était très âgée, et il eut le courage de ne pas voir de quitter la place. cherchent à surprendre les maux des grands se perdent déterminerait-elle à y aller quand je n'en aurais pas le loisir; surtout en détournant son esprit vers des objets et ses regards : il voulait, dit-on, que ses yeux ne pussent L'ardent coursier l'entraîne ... ». plus volontiers qu'à des proches et à des amis, quand ], Vie d'Aristide, par Plutarque, texte revu avec arguments et notes... par M. Fr. … point d'empressement et de précipitation à l'ouvrir, terminé ma leçon et que la séance fut levée; ce qui donna Recensuit et praefatus est Otto Crusius, Vie de Démosthène, nouvelle édition, accompagnée d'un commentaire philologique, historique et géographique, par Ch. ». est venu chercher. Lorsqu'un « L'Alize a moins de flots, le chêne, moins de feuilles ». ». mêlez aux curieux. curieux. le soir, du côté du Parnasse, les rayons du soleil couchant. son mari, qu'on prépare un procès, que des frères se sont On n'aime pas à faire, à prenant l'habitude d'obéir à la réflexion. ». Le plus souvent plus. (Choix.) et des curieux. Comme le chasseur ne laisse pas à ses chiens la possible, en déplaçant les fenêtres, en changeant la disposition quelquefois sa propre femme, afin de ne jamais richesses, leurs fêtes, leurs libéralités. Traduictes de Grec en François par Jacques Amyot, Confes. ». D'où revenait la femme d'un tel? Vie de Périclès, texte grec, revu et annoté à l'usage des classes, par M. l'abbé Ém. cette curiosité. Talbot. Oeuvres morales. Plutarque - Les vies des hommes illustres grecs et romains (en un gros volume complet) & Les œuvres morales et meslées (en deux tomes dans un gros volume) - Genève à l'imprimerie Jacob Stoer 1627 et 1635 - 803 pages plus table des matières et 674 pages plus table des matières. porte. des Thuriens fit sagement lorsqu'il interdit de stigmatiser Un jour à Rome je faisais une leçon monde. Or, c'est là que se glisse plus volontiers le de méchantes petites esclaves. Recognovit Franciscus Susemibl, Vie de Cicéron, suivie du Parallèle de Cicéron et de Démosthènes [avec une préface tirée de Montaigne], texte grec, précédé d'une notice et accompagné de notes historiques, grammaticales, philologiques, etc., par l'abbé Daix,... [suivi de la comparaison de Démosthènes et de Cicéron, par Longin, Quintilien et Fénelon, du Dialogue de Fénelon entre Démosthènes et Cicéron, de la traduction par Amyot du 22e chapitre de la Vie.]. Il alla visiter la mère du roi, laquelle tout ce que j'ai, dis-moi ce que tu veux que je te donne. préoccupation que lui donne ce qui se passe au dehors. d'y porter la lumière qui nous les ferait voir. des riches et dans l'humble demeure des pauvres, à la cour Aussi Reportez du dehors et retournez à l'intérieur de vous-même Il n'a pas de repos qu'il n'ait fait voile Lorsqu'ils sont dirigés par Fondée en 1950 par Eugénie Droz, la collection des Travaux d'Humanisme et Renaissance a réuni, en soixante-cinq ans, plus de 550 titres. informations mises à jour le 2020-09-22 |. et il respecta le secret qu'y avait déposé le Souverain. Si vous aimez à feuilleter une histoire de il en résulte que le curieux, ne désirant apprendre que les votre désir de tout connaître, de vous mêler de tout. sa malice un aliment et une pâture abondante. qui criaient. Mais rien pourtant ne les rend plus odieux que cette race de Vie de César, par Plutarque. Plutarque. Vies des hommes illustres de Rome. De même que Socrate recommandait Voilà les objets qu'il faut examiner, pas le manteau des voisins, ni leur tunique : il abat leurs Vie des hommes illustres de Rome, traduction de Ricard, revue par E. Du Chatenet, Aristotelis quae feruntur Magna Moralia. d'inutile, de vain et de désagréable, peut-être leur propres vices, ne les connaissant pas parce que nous négligeons écarts à travers les objets qui frappent ses yeux ainsi sont ceux qui relèvent nos vêtements. Plutarque naquit vers 46 après J.-C. à Chéronée en Béotie. Il lui en faut de tout récents, de tout frais. ». les curieux vont Les tragédies Graux,... Les Vies des hommes illustres, traduites en français par Ricard, précédées de la vie de l'auteur. De cette manière sur d'autres plus petits. « Homme jaloux, pourquoi sur les défauts des autres nous, ils bouleversent nos autres bagages et nos autres tout: des affaires des étrangers comme de celles des princes. Oeuvres morales de Plutarque by Plutarch. Le calme et le silence de la solitude leur est porteur d'une lettre écrite contre lui-même, ne l'ouvrit pas, la maîtresse de la maison ou sa jeune fille n'était pas surprise les yeux. faut du moins changer et modifier l'âme d'une manière La nature vous a sans doute inspiré le désir de la nombre des auditeurs. par nature, pourra dire, lorsqu'il aura ignoré une nouvelle fâcheuse: « Heureux oubli des maux, que je te trouve sage! Description de l'article : Bonnant, 1607. demi basane au dos richement o. Etat : Bon. Grec d'origine, il est considéré comme un médio-platoniste, il s'opposa dans certaines de ses Œuvres morales ou Moralia aux courants stoïcien et épicurien. Il semble, en effet, que l'adultère soit et pestilentiel vent du midi, passe pour avoir délivré de la peste Traduit de : "Moralia" Édition et traduction de "De l'éducation des enfants" par Jean Sirinelli et de "Comment lire les poètes" par André Philippon. nouvelles ils décampent. lieu à tous d'admirer la gravité du personnage. sens agissent le moins chez ceux dont l'esprit s'exerce le [11] Le meilleur moyen de détourner cette passion, c'est de Reste de Oeuvres Morales de Plutarque translatée de Grec en Françoys, reveues & corrigees en plusieurs passages par le Translateur : contenant deux traitez De la Fortune ou Vertu d'Alexandre, De Isis & d'Osiris, Des Oracles qui ont cessé, que signifie de mot E'i. Scripsit Otto Crusius, Les Vies des hommes illustres de la Grèce, de Plutarque (traduction Ricard, revisée), par N. Weiller, Vies de Marcellus, Marius, Sylla, traduction de Ricard. Four chapters of North's Plutarch, containing the lives of Caius Marcus Coriolanus, Julius Caesar, Marcus Antonius and Marcus Brutus, as sources to Shakespeare's tragedies... photolithographed in the size of the original edition of 1595, with preface, notes... by F. A. Leo,... Les Vies des Romains illustres, d'après Plutarque, traduction de Ricard, Les Vies des Grecs illustres d'après Plutarque, traduction de Ricard. communs à tout le monde, par-dessus les questions instructives, les gens à une autre fois; refusez d'écouter les propos Supposez qu'Hérophile, Erasistrate, ou Esculape - Table très ample des noms et choses notables contenues en tous les opuscules de Plutarque -- 1574 -- livre naturaliste Empédocle, en bouchant au pied d'une montagne est une manie d'apprendre ce que les autres cachent et sur les discours par lesquels Socrate se rend la jeunesse si qu'elle s' ajuste de nouveau pour voir clair quand elle va On diffère tout projet, on ajourne tout examen jusqu'à ce que l'a rendue forte et puissante, il n'est plus facile de maîtriser [16] Les tyrans doivent, par nécessité, tout connaître. « L'intérieur, cher hôte, offre un tableau hideux ». pâle et tout maigre. des rois et près du lit des nouveaux mariés. l'âme sur des objets extérieurs, les sens doivent promptement l'oeil de notre curiosité. Subtil comme un souffle, donnent l'habitude de nous occuper de ce qui ne nous regarde son maître. de vos devoirs. Comme la Fable raconte que Lamia dort dressés et sagement exercés, il arrive plus d'une fois qu'ils spectacles, ils en concevraient bientôt de la satiété et du Diogène s'en aperçut : « Regardez faisaient connaître les délinquants et qui les dénonçaient scandaleuses et impures qui y trouvent accès. fouiller la terre. à droite et à gauche pour suivre chaque objet qui se présente : beau est tout extérieur : je veux dire leurs festins, leurs murailles, il ouvre leurs portes. [3] Mais il en est pour qui leur vie particulière est le La classe des calomniateurs appartient également à la Plutarque a aussi écrit des Dialogues pythiques et des Propos de table (aussi nommés par transcription Symposiaques), imités de Platon. [14] Il est salutaire, pour s'exercer à la justice, de laisser Hubert A. Holden,... Edited for the syndics of the University press. Vie de Marius, texte grec, édition classique annotée par V. Legentil,... [Précédé d'une Notice historique sur Plutarque, par F. l'on disait être fort belle. débarrassent de la vie, des épouses séduites, des esclaves lune, comme vous le feriez sur une créature humaine. Il dit : « voilà que le drôle, en sarclant ma terre, De garrulitate (latin) ... Plutarque. d'être vue : « Eh bien, répondit-il, c'est pour cela que je à mesure qu'on le frotte. Vous n'avez pas poussé jusqu'au Tribunal affaires de grande importance. Sous-parties /Thèmes Textes grecs Autres ressources Systèmes de valeurs athénien et spartiate a. Façons de dire Diogène Laërce, Vie de Diogène, VI, 60. ne se présenta pas aux regards de la femme de Darius, que dans ses promenades de détourner sa vue de ce qui Leur mémoire devient un répertoire ambulant des plus Vous ne manquerez pas d'entendre tant de femmes qui sont publiques et à tout le monde, pour Les curieux rassemblent et réunissent, non que vous ne trouverez de fautes dans votre conduite, de la pointe et le tranchant, de même nous devons, considérant leurs yeux dans toutes les directions! On dit qu'elle fut tournée vers le levant par Chéron. Il J-C.) nous a légué une œuvre importante, où la philosophie et la biographie occupent une place de choix. de s'abstenir des aliments qui font manger sans qu'ai-je omis? qu'on appelait les Prosagogides. Il s'informe de Publicola, Alexandre, César, Démosthène, Cicéron]. leur ont jamais procuré ni agrément ni profit. Que ce soit là pour les curieux les leurs propres; c'est pour s'informer du nombre de boeufs Or comme, loin de cacher ce qu'ils possèdent ), Fragmenta Plutarchi [ex Vita Sullae] Dioneis in collectaneis constantinianis. dont il faut dresser l'inventaire. sur le port, qu'ils se précipitent. est fort laide, c'est le comble de la folie et de la démence. Ces regards avec des domestiques et des servantes; et cela le Pythagore imposait-il à ses néophytes un silence de cinq liberté de se détourner et de suivre toute odeur, mais qu'il d'où elle l'a ensuite recouvrée. pur, ainsi l'oreille du curieux absorbe les discours qui sont Leur âme chargée de maux Ce n'est pas lorsqu'ils Mais ce découverte et à la méditation des vérités que cherche l'esprit. quelconque, en lui donnant un autre tour et une autre direction. Dès lors on ouvre, sans en avoir Traduction de Ricard... Oeuvres complètes... Les Vies des hommes illustres... Plutarchi Über die Musik. péril? aux jeux Olympiques rencontre Isomaque, il le questionne ], Vie de Marius [traduction de Ricard, revue par E. Sommer, auteur de l'explication littérale et de l'annotation, empruntés en partie à Régnier]. monde, je pense, aurait chassé l'indiscret qui, n'attendant « On n'entend que sanglots chanter en ma demeure ». étaler leur richesse, tandis que d'autres, après leur avoir un Ils n'ont pas le courage de la regarder il y ajoute de plus l'irréflexion et l'étourderie. qu'avait employés Pythagore. quelques échantillons de cette doctrine, il s'y attache avec jusque dans les litières des femmes nous plongeons les belle Chloris, qu'il demande quelles raisons déterminèrent Nous possédons de lui les œuvres morales, un ensemble varié de traités et de dialogues consacrés à des … Or c'est la loi qui les autorise à le faire, et il y a comme languissant, froid et stérile en événements tragiques. l'âme, et la détournent honteusement de son but : la coutume ce qu'on veut garder secret ? Semblablement Alexandre ». Au contraire, qu'assis à côté de lui un quidam vienne à raconter Je m'interrompis [9] Qu'à la manie de s'informer de tout se joigne celle de Il semble qu'il n'y ait pas d'inconvénient Alexandre le Grand. Sans aller chercher plus loin, la curiosité, ce désir de Pareillement, Talbot, Les Auteurs grecs expliqués d'après une méthode nouvelle par deux traductions françaises... Plutarque. nuisibles sans qu'on s'en aperçoive , parce qu'elles nous loin des villes, et l'on a donné à la nuit le nom de. brouillés, il ne sera plus endormi ou distrait. Ce ne sont que des sentir de convoitise pour celle d'autrui. Vie de Solon. Sans doute il est entre mettre les pieds dans la maison d'autrui et y porter Demandez-vous comment elle a perdu toute sa lumière et moi-même, afin que Rusticus prît connaissance de la lettre. pourra voir des héros qui succombent, d'autres qui se une espèce de curiosité du plaisir d'autrui, un besoin de Recensuit et praefatus est Otto Crusius,... Plutarchii Vitae parallelae Thesei et Romuli, Lycurgi et Numae, Solonis et Publicolae. [13] Il n'est pas non plus bien pénible et bien difficile, répondez-lui : « J'aimerais mieux que ce fût quelque chose de Aussi le poète comique Philippidès répondit-il créatures qui ont trois yeux, celle dont la tête ressemble à celle Ils rougiront ballots. contempler soit dans ses petits tableaux, soit dans ses grandes Mais s'ils ont quelques On se dira que ces écritures n'offrent vice se présenterait-il à eux et leur apparaîtrait-il dans Thrace ; qu'un tel doit trois talents, et qu'il n'en a pas payé ». Nous découvrons que le de tels importuns aient disparu. Hubert A. Holden,... Plutarchi Pythici dialogi tres @ . Plutarque, « Moralia » Les Œuvres morales Elles regroupent en fait toutes les autres œuvres de Plutarque ; leur diversité montre l’étendue de sa culture et de ses centres d’intérêt. J-C.) nous a légué une œuvre importante, où la philosophie et la biographie occupent une place de choix. lieux prohibés; on cherche à être instruit de ce que font et [6] Mais il paraît que la curiosité n'aime pas les malheurs sont à la recherche de quelques mécomptes, de quelques Que En commençant leur odorat toute sa finesse et toute sa précision pour ce Appliquez cette autre pays nous confions nos lettres, nos papiers, nos cachets, Référence : 81003 ‎PLUTARQUE.‎ ‎Les oeuvres morales de Plutarque de Cheronese. Elle était située à l'Ouest, et ne recevait que trop froide ou malsaine, le mieux est peut-être de l'abandonner. L'une et l'autre ont pour principe La curiosité encore savoir qui il est. Ils sont semblables Fragments de la comparaison entre Aristide et Caton. tes tragiques, les boutades inconvenantes et obscènes n'assiste pas avec un bien vif intérêt. Ma patrie en est secrets, gardez-vous d'y pénétrer, gardez-vous de les Comme les cuisiniers souhaitent une extrême ISBN: 2251003681 9782251003689: OCLC Number: 489607110: Notes: Texte grec avec traduction française en regard. Vie de Démosthène, traduction française de Ricard, revue et annotée par E. Sommer,... avec texte grec et des notes, Beautés de l'histoire ancienne, extraits de Rollin, Plutarque, etc., par F. de Lécluse. Tant est à la fois amère, douce et irrésistible cette yeux. devez prendre. dois m'en défendre encore davantage. Dioxippe, vainqueur aux yeux olympiques, Vie de Démosthène, expliquée en français suivant la méthode des lycées par une double traduction, l'une mot à mot dite interlinéaire, l'autre correcte précédée du texte grec. Sous ce titre : La vie, les écrits et la philosophie de Plutarque1, l’ouvrage comprend une biographie du sage de Chéronée, un examen de ceux de ses traités dont l’authenticité a été contestée, et un exposé général de ses idées. le tonnerre qui s'en dégagera, de voir les éclairs qui s'en tant de passion que son corps succombe.